Pousser les murs intérieurs

Pousser les murs intérieurs Peut-être à force d’être là, en Soi, sans rien faire de spécial, seulement danser avec la substance de la Vie : l’Amour…..Juste ça. Même pas méditer, même pas poser une intention, ne rien demander, être avec... Être dans le silence de vos terres intérieures, sans date ni heure. Qu’il vienne à vous en mouvement, immobile, lumineux, bleu, blanc, jaune, vert, qu’il se présente sous forme de souvenirs, de visages d’êtres aimés, comme une réminiscence éternelle…Au creux de ce corps qui est pour le moment notre Terre et notre ancre...notre prison et notre liberté... « être dans ce qui passe » : cette posture là permet de Voir la Vie comme un film et De se Voir éternel, stable, inébranlable, de se reconnaître en tant que lui….Principe du Vivant… Alors en Soi, il n’y a plus de murs, plus de peurs, plus de nécessités, plus besoin d’aller dehors jouer le jeu de la Vie. Alors, dedans le mouvement grandit, l'espace grandit, se déploie, pousse la matière comme si il pousse des murs invisibles, ces mêmes murs qui bouchent la vision de l’homme marchant vers lui-même..., bientôt cela rend palpable un autre paysage, un autre monde….de l’écrire, je sens sa caresse et mon cœur vibre. Alors, si à force, à force de pousser depuis l’intérieur les murs de moi-même, un jour ils vont forcément exploser sous ce torrent de présence, sous ce torrent lumineux, se dissoudre, même mon corps ne fera plus « obstacle » à ce qui me meut et qui dépasse largement ce corps de matière , ce qui je suis, les contours d’un corps carboné aussi un jour viendra ils ne seront plus définis, étouffants, vulnérables…...la membrane des cellules même entend le chant vibratoire de l’Amour, et au contact prolongé de ce chant, sait aussi se laisser agir, se laisser transformer….. Patience…. Il y a l’Amour et simplement l’Amour. Il était là, tout le long de l’histoire, il a animé les personnages, les scénarios, les dynamiques internes, il vous a déchiré, pour le rencontrer d’encore plus prêt, PUR, sans projection, il vous a libéré de l’attachement, de la dépendance, de la folie, de la passion, en poussant les lignes internes, en déchirant les schémas internes, en explosant les principes. L’Amour...libre, omniscient, omnipotent...quelle épreuve encore à cette heure…...Trouver l’Amour dans ce champs de ruine, ce marasme, apaiser son cœur, entendre son chant au milieu du tumulte, c’est bien cela le challenge……Mais rétrospectivement, observer ce qui a été le moteur de votre vie…..le conducteur du train lancé à grande vitesse sur les chemins de votre existence…..N’est-ce pas l’Amour ? D’un enfant, d’un métier,de la nature, les abeilles ? la musique, une femme, un homme, un rêve ? Ce n’était qu’un prétexte cela….l’objet n’est qu’un prétexte... Pour pousser les murs intérieurs encore plus loin, plus grands….déchirer le Voile de l'illusion.......A chaque paliers, je ne pensais même pas que cela pouvait être plus que ce j’avais déjà ressenti...rencontré. J’ai tellement d’amour pour toi.C’est innommable. Retrouvons-nous dans cet océan...c’est là où je marche de plus en plus, jour et nuit...et tu es là...tu n’es plus l’objet de mon Amour, mais tu es moi et je suis toi et il n’y a plus aucun mur. EL